Bien s'asseoir - penser plus vite, être plus concentré, mieux réagir

27/05/2019 | Lecture : 6 min

Comment une position assise ergonomiquement correcte peut améliorer les performances

La position assise, en particulier pendant de longues périodes, fait partie de la vie quotidienne de nombreuses personnes : nous sommes assis devant l'ordinateur, en voiture, dans le train ou l'avion, à l'école et au travail, et pendant notre temps libre, nous nous asseyons a nouveau : en mangeant, devant la télévision ou en jouant aux jeux video. Mais quelle influence l'ergonomie et le bien-être physique en position assise ont-ils sur la concentration et la santé À long terme ? Et qu'est ce que s'asseoir "correctement" ? RECARO travaille depuis des dizaines d'années sur les sièges de voitures, d'avions et maintenant de jeux vidéo - notamment d'un point de vue ergonomique - et fournit dans cet article des conseils sur la façon de mieux s'asseoir et des informations de base pour comprendre les liens.

La bonne nouvelle d'abord : s'asseoir en soi n'est pas mauvais pour la santé. Certaines postures, comme la marche ou la position allongée, sollicitent moins le dos, mais un dos sain et fort peut très bien "supporter" une position assise prolongée si la posture et l'assise sont correctes.

S'asseoir a même des aspects positifs : Le haut du corps est droit, la majorité du poids du corps repose sur les fesses et le dessous des cuisses. Cela soulage les muscles et les articulations qui servent à maintenir le corps en position verticale. La position assise est donc idéale pour permettre au corps de se reposer un peu.

Une courte phase, bien remarquée. En effet, une posture permanente dans laquelle vous vous concentrez sur l'écran pendant des heures, comme par exemple à l'ordinateur, est un effort difficile pour le corps - même si vous n'en avez pas l'impression. Il "riposte" aux tensions, aux douleurs de la nuque ou du dos. En outre, la capacité de concentration diminue et la vitesse de réaction est également réduite. 

Si vous prenez soin de vous asseoir correctement et de manière ergonomique, vous pouvez influencer positivement votre courbe de performance, éviter les tensions douloureuses et, accessoirement, faire un geste pour la santé de votre dos.

Une courte expérience de pensée qui permet de ressentir facilement la meilleure sensation d'assise  :

La meilleure chose à faire lorsque vous êtes assis est d'imaginer que votre corps est doucement et légèrement tiré vers le haut par une force invisible au point le plus haut de l'arrière de votre tête. Que ressentez-vous ? Le menton s'abaisse vers la poitrine. La poitrine et les côtes s'arquent vers l'avant. Les épaules tombent et se déplacent légèrement vers l'arrière. Le nombril se déplace vers l'intérieur, le bassin se redresse. Le poids du corps repose sur les tubérosités ischiatiques des fesses.

C'est exactement ce que ça fait d'être assis "perpendiculairement".

Selon les lois de la biomécanique, c'est la position optimale et la plus stable pour le dos. Plus vous vous éloignez de cette ligne perpendiculaire, par exemple parce que vous êtes assis de travers ou penché en avant, plus le corps doit compenser les forces de gravité et plus la pression sur la colonne vertébrale est élevée.

Mais même cette position assise "idéale" n'est pas saine sur une longue période, car le corps humain n'est pas conçu pour des postures statiques, mais pour le mouvement. Toutefois, si nous devons rester assis dans la même position pendant une longue période pour diverses raisons - pensez aux professions telles que les contrôleurs aériens, les employés des centres de coordination des secours, ou dans le sport comme les pro-gamers ou pilotes de course - la position assise idéale doit être soutenue le mieux possible.

Ce sont précisément ces défis liés à la position assise que les experts en ergonomie de RECARO traitent depuis des décennies. Ils ont reconnu très tôt que l'assise dite dynamique n'est pas idéale pour tous les domaines d'application, car l'assise dynamique implique toujours l'utilisation d'une certaine quantité d'énergie pour soutenir le corps. Quiconque s'est déjà assis sur un ballon de gymnastique sait combien de mouvements correctifs et de forces d'appui sont nécessaires pour maintenir le haut du corps en permanence dans une position droite et idéale. Bien que ce processus d'équilibrage soit en grande partie inconscient, il "coûte" également de l'énergie. Des études montrent également que les personnes qui ont besoin de rester concentré sur un écran perdent le contrôle de leur posture au fil du temps.

C'est pourquoi RECARO adopte une approche différente dans ses domaines d'application : un bon siège doit soutenir le corps de telle sorte que l'on ne doive pas constamment contrôler sa propre posture pour être maintenu en position. Le siège assure un soutien optimal du dos, mais aussi la stabilité du bassin. En effet, la position correcte du bassin est le point de départ d'une posture assise correcte. Ce n'est que lorsque le bassin est stable dans la bonne position que la colonne vertébrale peut remplir sa fonction de soutien de manière optimale.

Alors, qu'est-ce que le siège idéal a à proposer ? Et comment l'ajuster correctement afin d'influencer positivement vos propres performances grâce à une posture ergonomiquement parfaite ?

Tout d'abord, une précision importante : il n'existe pas de siège idéal pour toutes les applications - que ce soit en voiture, en avion, au bureau ou à la maison pour une session gaming. Chaque application a ses propres exigences pour lesquelles le siège doit être conçu. Toutefois, un certain nombre de facteurs doivent être pris en compte pour les sièges utilisés dans un large éventail d'applications :

Proportions

Le dossier doit être généreusement dimensionné pour que même les personnes de grande taille soient soutenues de manière adéquate jusqu'au niveau des épaules. Le siège doit également être d'une longueur appropriée pour offrir un soutien suffisant aux cuisses.

RECARO est basé sur un contour dit idéal, qui reproduit le double S de la colonne vertébrale dans le dossier. Particulièrement important : le dossier s'incurve vers l'avant dans la zone de la crête iliaque supérieure pour soutenir le bassin en position verticale. En fonction de l'utilisation, le guidage latéral du dos est également avantageux car il réduit encore le travail de soutien nécessaire des muscles.

Coussin de siège

Jusqu'à 80 % du poids du corps peut agir sur la surface d'un siège - le coussin du siège supporte donc la charge principale. Par conséquent, la répartition de la pression du siège doit être parfaitement équilibrée pour éviter les pics de charge et favoriser une circulation sanguine optimale. En outre, les tubérosités ischiatiques doivent être stabilisées dans leur position, car ce n'est qu'ainsi que le bassin - et donc la colonne vertébrale - reste dans la bonne position.

Options de réglage

Un bon siège doit disposer des options de réglage suivantes, par exemple : inclinaison dossier, réglage de la hauteur du siège et accoudoirs réglables. 

Pour que le haut du corps ne doive pas dépenser trop d'énergie, il doit être soutenu par le siège de la meilleure façon possible. Ainsi, il est possible d'atteindre un niveau de concentration et de performance totales sur son lieu de travail, en apprenant ses leçons mais aussi lors de la pratique de sports axés sur la performance, tels que l'eSport ou les sports automobiles.

RECARO propose quelques règles empiriques utiles pour le réglage de base du siège - dans ce cas pour un usage de bureau :

Utiliser tout le siège, soulager activement

  • Utilisez toute la surface du siège, faites glisser votre postérieur contre le dossier, appuyez-vous activement contre lui.  
  • Placez les pieds à plat sur le sol, choisissez une hauteur de siège telle que les genoux forment un angle d'environ 90 degrés.
  • Réglez l'angle du dossier de sorte que l'angle d'ouverture des hanches soit légèrement supérieur à 90 degrés.
  • Réglez les accoudoirs de façon à ce que les coudes forment un angle de 90 degrés, et reposez les avant-bras.

Mais même dans ce cas, les pauses sont indispensables. Car peu importe la qualité de la conception et du réglage d'un siège : Nous devons éviter de rester assis pendant de longues périodes sans faire de pause. Il est alors conseillé d'utiliser les possibilités de réglage du siège pour varier la position de base. Car même les muscles et les articulations soumis à des contraintes statiques ont besoin de repos et de mouvement - les disques intervertébraux, en particulier, vous en seront reconnaissants.

Ergonomie
Retour